Vallée des cédrats : détour paradisiaque !
Vallée des cédrats : détour paradisiaque !
L’arrière-pays de Taroudannt vous promet des surprises magnifiques. La Vallée des cédrats représente une de ces belles découvertes : un canyon magique auquel on accède depuis Tamguinsift, douar d’Assads à une trentaine de Km de la ville de Taroudannt. Pendant votre circuit à pied, vous pourrez apprécier les beaux paysages ornés par des cédrats cultivés dans la région depuis plus de 2000 ans.
AMAGOUR….. les vestiges d’un ancien volcan !!!
AMAGOUR….. les vestiges d’un ancien volcan !!!
A une trentaine de km au sud de Taroudant (commune rurale de Tazemmourt), vous apprécierez Amagour, pittoresque village situé sur un contrefort de l’Anti Atlas dont les pentes sont couvertes d’arganiers. A environ 15 mn de marche d’Amagour, vous découvrirez les vestiges d’un ancien volcan, matérialisé sous la forme d’une large dépression dans la roche, dont le fond est rempli par l’eau verte d’un petit lac de cratère.
Rucher Inzerki Argana
Rucher Inzerki Argana
Le village d’Inzerki, commune rurale d’Argana (Province de Taroudant), abrite le  plus ancien et le plus grand rucher collectif au monde, nommé « addart Ouguerram ». Ce rucher, très ancien, berce dans  un  environnement très favorable à l’apiculture grâce au  couvert végétal très diversifié. Bâti en pisé et disposé en terrasses, le rucher d’inzerki se compose d’un millier de ruches. Véritable patrimoine légué par les ancêtres,  ce rucher profite de la végétation de la région, riche et variée (arganier, genévrier, chêne vert, acacia, lavande, thym, etc.), ce qui permet aux apiculteurs locaux de proposer un miel de très grande qualité servant à de multiples
Greniers collectifs de la province de Taroudant
Greniers collectifs de la province de Taroudant
Le grenier collectif ou l’Agadir en amazigh (pluriel igoudars) constitue une sorte de forteresse construite par la communauté pour des raisons sécuritaires et de protection. La raison d’être du grenier est liée à la fois à la nature de l’économie locale de l’époque et à l’insécurité. Il s’agit d’une construction sous forme de forteresse entourée d’une muraille et de tours de guet. C’est le grenier fortifié collectif qui servait de dépôt pour les biens de valeur d’une communauté. Sa réputation est due à son architecture particulière et à son rôle socio-économique qui a joué notamment pendant les guerres tribales. Chaque famille possédait un